Saint-Jean-du BocageSaint-Jean-du Bocage

Newsletter

Entrez votre adresse email dans le champ ci-dessous et sélectionnez la ou les listes auxquelles vous souhaitez vous abonner.!!

  • Listes de diffusion

Un prêtre africain vient au secours de notre curé Benoît Cibrario

C’est la seconde fois que l’abbé Constantin Seré a assuré la messe dominicale dans la paroisse Saint Jean du Bocage, le dimanche 29 novembre. Originaire du Burkina (en Afrique de l’Ouest), ce prêtre africain est actuellement en mission d’études à Angers. Il prépare un master d’action sociale à l’Ircom. Chaque week-end, il se met au service de trois paroisses (soit 11 clochers) pour aider le curé Benoît Cibrario bien esseulé. Sa nomination par l’évêque vient à point puisque Benoît Cibrario est en convalescence, suite à une hospitalisation pour une occlusion intestinale. « Je suis né en 1972 dans une famille de 8 enfants de religion animiste, religion traditionnelle caractérisée par le culte des esprits et des ancêtres, le tout dominé par un dieu bien éloigné des préoccupations humaines. Les animistes pratiquent le sacrifice des animaux, notamment les poulets et les chèvres. Mon père polygame avait deux femmes. A 14 ans, je me suis converti au christianisme et j’ai été ordonné prêtre en l’an 2000. Ma famille a été tolérante vis-à-vis de ma conversion religieuse. Actuellement, trois autres compatriotes officient dans le diocèse angevin. Mon pays, le Burkina est en transition démocratique. Aujourd’hui même se déroulent les élections présidentielles et législatives. » a déclaré le nouveau prêtre. Cette messe a été préparée par une équipe particulière de parents qui assure l’organisation des messes lorsque les mois possèdent un 5e dimanche. De plus, trois enfants ont fait leur première étape de baptême devant la communauté. Et les autres enfants présents se sont réunis dans la sacristie pour étudier les textes du jour sous la responsabilité d’Elisabeth Girard, permanente de la paroisse. L’Eglise a donc trouvé une solution pour deux ans pour pallier au manque de prêtres.

JPEG - 197.1 ko
Constantin Seré fait son homélie en l’église d’Yzernay
Faites un don au diocèse d'Angers