foiLe service Foi

Newsletter

Entrez votre adresse email dans le champ ci-dessous et sélectionnez la ou les listes auxquelles vous souhaitez vous abonner.!!

  • Listes de diffusion

Témoignage : « J’étais étranger et vous m’avez accueilli »

Accueil « J'étais étranger et vous m'avez accueilli » {JPEG}Le réseau JRS Welcome Angers propose à des familles angevines d’accueillir à leur domicile une personne réfugiée pendant 4 à 6 semaines pour vivre l’hospitalité et faciliter l’intégration sociale, linguistique et culturel chez l’habitant. Une famille témoigne de leur rencontre avec Ali en provenance du Niger.

Accueil de l’Exilé

Après un pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle, depuis notre maison d’Angers, nous avions le cœur prêt à accueillir celui qui est sur la route. Nous avons d’abord rejoint BAOM (Bienvenue outre-Maine) qui très vite est devenu JRS Welcome Angers et avons alors répondu à l’appel d’accueillir un migrant. Ceci a été accepté après, bien sûr, vérification que ce que nous proposions était adapté.

Quelques semaines plus tard, un soir vers 20h, nous recevons un appel téléphonique nous demandant d’accueillir Ali. Bien sûr, trois jours plus tard nous devions nous absenter quatre jours et Ali allait devoir rester seul. Ayant l’habitude que notre maison soit occupée même quand nous sommes absents, cela ne nous posait pas de problème et nous en avons parlé à JRS Welcome Angers qui a accepté. Ali est donc arrivé le lendemain avec son grand sourire qui nous a tout de suite touché et mis en confiance, lui qui fuyait le Niger pour persécution religieuse, fatigué de six mois passés dans la rue.

Il s’est senti chez lui très rapidement, nous a-t-il dit, car nous lui avions donné la clef de la maison. Il nous a dit avoir trouvé comme une famille, lui qui avait « abandonné » sa femme et ses cinq enfants.

Il est à la maison depuis trois semaines et, déjà, nous appréhendons son départ. Petit à petit nous apprenons de sa vie d’avant où il était parfaitement intégré avec une certaine aisance, de ses difficultés vécues. Nous partageons son immense désarroi et sa tristesse quand il nous dit qu’il n’y a pas de retour possible, sauf à y perdre la vie.

Ali a un toit (« sa sécurité matérielle » comme il dit). Il espère la sécurité psychique (quand il aura ses papiers). Alors il pourra envisager son avenir, lui qui, à 52 ans, apprend le français, l’informatique et fait partie d’une association où il répare les vélos. Quelle leçon de vie ! Quelle volonté de vie ! Rien ne sera comme avant lorsqu’il nous quittera pour poursuivre sa route vers une vie que nous lui souhaitons belle avec tous ceux que le Seigneur mettra sur son chemin.

Contact
Association JRS Welcome Angers (Jésuites Réfugiés Services)
Tél. 06 67 21 55 96 - Courriel

Faites un don au diocèse d'Angers