Newsletter

Entrez votre adresse email dans le champ ci-dessous et sélectionnez la ou les listes auxquelles vous souhaitez vous abonner.!!

  • Listes de diffusion

Sacré-Coeur de Cholet : un anniversaire pour préparer l’avenir


Le quartier du Sacré-Coeur à Cholet était en fête le samedi 18 novembre pour les 80 ans de la pose de la première pierre de l’église paroissiale. Près de 200 personnes étaient présentes pour cette après-midi autour de Mgr Delmas, évêque d’Angers et d’élus locaux.

L’église du Sacré-Coeur de Cholet a été construite entre 1937 et 1941. La première pierre a été posée le par Mgr Costes le dimanche 7 novembre 1937. 80 ans plus tard et cette église connaît une campagne de restauration.

Le diocèse d’Angers a lancé en avril 2016, les travaux de restauration de l’église du Sacré-Cœur de Cholet. Cette rénovation est indispensable pour garantir la pérennité de cet édifice unique, seul monument de Cholet classé Monument Historique. Le coût est évalué à 3 millions d’euros pour la première phase. L’appel à la générosité des donateurs privés permettra de financer ce projet.

- En savoir plus sur l’histoire du Sacré-Coeur : un site dédié à consulter

Bénédiction et prière commune

Lors de la cérémonie qui a ouvert l’après-midi, Mgr Delmas a rendu grâce pour les bâtisseurs de cet église, mais aussi pour les artisans actuels de la restauration. Il a insisté sur l’importance du bâtiment d’abord comme « un lieu au service d’une communauté » qui est appelée à s’appuyer sur le Christ « pierre angulaire de notre existence ».
Il a ensuite symboliquement béni une pierre marquée d’une croix et l’a scellée dans un mur situé à droite du portail de l’entrée principale.
Les paroissiens ont animé par les chants, la lecture et la prière ce premier temps de l’après-midi.

Les prises de paroles officielles

Les participants ont rejoint l’intérieur de l’église pour la suite de cet après-midi d’anniversaire. Le premier Mgr Delmas a pris la parole pour insister sur la « tâche sacrée » qu’est de construire une église qui aujourd’hui est « si chère au coeur des choletais ».
Le Sacré-Coeur est « une oeuvre remarquable dans le bâti et l’aménagement intérieur » pour laquelle « le diocèse d’Angers assume sa part pour le financement des travaux de restauration indispensables », a fait remarquer l’évêque d’Angers.

A son tour, le maire de Cholet, M. Gilles Bourdouleix, est venu assurer chacun du soutien de la collectivité dont il a la charge pour les travaux en cours dans l’édifice. C’est pour lui « indispensable, en raison de l’importance de cette église monument de l’histoire de Cholet. »

M. François Jeanneau, architecte en Chef des Monuments Historiques, a décrit l’histoire et les figures marquantes de la construction de l’église, dont Maurice Laurentin, son architecte. Aujourd’hui, à la tête de la restauration du Sacré-Coeur il est revenu sur les problèmes structurels que rencontrent l’église : les bétons qui se désagrègent, les couvertures et les évacuations très abîmées et les parements briques en mauvais état.

Bâche installée devant l
Bâche installée devant l’église du Sacré-Coeur

Le Sacré-Coeur de petites histoires qui font la grande !

Plusieurs histoires et mêmes des témoins ont été présentés au public pour montrer la mobilisation de tout un quartier pour construire le Sacré-Coeur il y a 80 ans comme ces employées de maison (« les bonnes ») qui se sont cotisées pour financer un vitrail !

Germaine, une des témoins de la construction de l’église, a avoué avec le sourire qu’une des cloches de l’église porte son nom. Pourquoi ? Elle est née au moment de la construction de l’église.

Une exposition de dix panneaux permet aux visiteurs de mieux connaître l’église, son histoire, mais aussi ces anecdotes qui démontrent que cette église a vu le jour car les choletais s’étaient alors mobilisés pour elle.

Une collecte pour une église, mai aussi pour une présence chrétienne à Cholet

Pour le P. Jean-Marie Gautreau, « rénover le Sacré-Coeur ce n’est pas que sauvegarder une église, mais aussi »se soucier d’une proposition spirituelle forte pour un quartier" et même au-delà.

M. Roland Besnard, dirigeant de la société Bouyer Leroux, est persuadé que cette restauration qui s’étalera sur dix ans servira le plus grand nombre à Cholet. Ce chef d’entreprise s’est associé personnellement à la collecte de fonds pour la restauration. Il a invité les chefs d’entreprise présents à y prendre part à leur tour.

Aller plus loin :
L’église du Sacré-Coeur de Cholet, un site dédié
Faire un don pour l’église du Sacré-Coeur en ligne

Portfolio Mgr Delmas et le P. Raimbault L'assemblée devant l'église du Sacré Coeur Bénédiction de la pierre marquée d'une croix Mgr Delmas pose la première pierre Mgr Delmas scelle la pierre La pierre après la cérémonie Temps de prière Prise de parole du maire de Cholet, M. Bourdouleix Les participants dans l'église François Jeanneau, architecte en chef des Monuments Historique L'exposition sur l'histoire, l'architecture et la restauration (...)
Faites un don au diocèse d'Angers