Actualité

Newsletter

Entrez votre adresse email dans le champ ci-dessous et sélectionnez la ou les listes auxquelles vous souhaitez vous abonner.!!

  • Listes de diffusion

Les Chrétiens en Grande Ecole à Lyon : temps et relation à Dieu

« Où cours-tu donc ? Chercheurs de Dieu en quête de temps » : c’était le thème de la rencontre annuelle des Chrétiens en Grande Ecole (CGE), qui s’est déroulée à Lyon, les 28 et 29 janvier derniers. Après ces deux jours, Camille venue d’Angers voit la question de la vitesse du quotidien différemment...

« Une seule chose est nécessaire… »

Ils étaient 1200 étudiants, venus de toute la France dont un car de jeunes venus du Maine-et-Loire.

Mieux connaître le réseau CGE

Le réseau Chrétiens en grande école existe en effet depuis vingt ans. Animé par des étudiants pour les étudiants, il permet de vivre sa foi dans son établissement et d’aider à se positionner comme chrétien dans la société d’aujourd’hui.

Cette année, la rencontre portait sur le thème : « Où cours-tu donc ? Chercheurs de Dieu en quête de temps ». Sujet qui interroge notre rapport au temps, à l’heure où révolution technologique rime avec accélération. « Marthe, tu t’agites pour bien des choses... une seule est nécessaire. » (Luc, 10-40). Avec ces premiers mots d’accueil , les organisateurs ont introduit d’emblée ce thème très actuel. Que cherchons-nous en passant frénétiquement d’une activité à l’autre ? Comment vivre sa foi, l’accueil de l’autre et l’engagement, à l’heure où la révolution technologique modifie notre rapport au temps ? Comment se réapproprier notre temps et le faire fructifier ?

Des angevins avec le cardinal Barbarin - JPEG - 96 ko
Des angevins avec le cardinal Barbarin

Autant de questions qui ont été abordées lors des enseignements et des tables rondes, avec des intervenants de qualité : le philosophe Fabrice Hadjadj, le directeur de l’IRCOM Pierre Collignon, le président de Sens commun Christophe Billan, mais aussi de nombreux journalistes, enseignants ou dirigeants d’entreprises. Ces questions ont été traitées aussi par le biais d’ateliers animés par les communautés chrétiennes de différentes écoles : « « Le temps et l’amitié : s’apprivoiser pour s’aimer ? », « Business quand tu nous tiens, le temps économique".

Les étudiants en ont immédiatement tiré des enseignements pratiques « Notre rapport au temps est remis en question, je me concentre davantage sur le contenu de ce que je fais, plutôt que du temps qu’il va me falloir pour le faire. »

Donner du temps autrement

Le samedi après-midi, dans l’immense hall de la Catho de Lyon, les étudiants ont rencontré de nombreux mouvements ou associations. « Après avoir découvert « l’Arche de Jean Vanier » ou « A bras Ouverts », nous sommes interpellés sur la notion de service et la manière de donner du temps », rapporte Anne Maisonneuve, présidente de l’Association étudiante catholique d’Angers.

Forum dans le hall de l
Forum dans le hall de l’université catholique de Lyon

Enfin, ce week-end a été l’occasion de vivre des moments spirituels forts : louange, adoration, animées par des communautés religieuses de Lyon, comme la veillée du samedi soir et la messe d’envoi du dimanche après-midi, présidée par le cardinal Barbarin dans la Basilique de Fourvière.

Laisser courir la Parole du Christ en nous

« En repartant du WE, nous prenons conscience que l’idée de courir, que nous trouvions négative au début, ne l’était pas forcément. L’important est de savoir vers quoi. Et si la réponse était de courir vers le Christ, et de laisser courir Sa Parole en nous ? » conclut Camille Kowalski, vice-présidente de l’Association étudiante catholique d’Angers.

Messe du samedi - JPEG - 113 ko
Messe du samedi

Pour Anne Maisonneuve, « dans nos vies bien remplies, la rencontre nationale CGE permet de s’arrêter et de se poser les bonnes questions ». Et, au terme de cette édition 2017, de repartir peut-être un petit peu moins pressés ?

Aller plus loin :
En savoir plus sur ces journées
Rejoindre les Chrétiens en grande école sur Facebook

Faites un don au diocèse d'Angers