Actualité

Newsletter

Entrez votre adresse email dans le champ ci-dessous et sélectionnez la ou les listes auxquelles vous souhaitez vous abonner.!!

  • Listes de diffusion

Mouvements et associations : rencontre finale avec Mgr Delmas

Un encouragement pour la responsabilité missionnaire des acteurs

M<sup class="typo_exposants">gr</sup> Delmas lors de la soirée de visite pastorale

Jeudi 18 mai, au centre Saint-Jean, Mgr Delmas a présenté le bilan de ses visites pastorales aux mouvements et aux associations de fidèles du diocèse. Il a remis à leurs représentants une lettre les confortant dans leur « responsabilité missionnaire » et les a encouragés à participer concrètement à la démarche synodale.

- Télécharger et lire la lettre pastorale de Mgr Delmas :

Lettre pastorale de Mgr Delmas aux mouvements et associations, mai 2017 - PDF - 1.6 Mo
Lettre pastorale de Mgr Delmas aux mouvements et associations, mai 2017

Devant plus de 150 personnes, l’évêque d’Angers a affirmé son « émerveillement devant l’inventivité des mouvements et de l’Esprit saint qui leur donne de correspondre aux besoins de notre société ». Reprenant les grands axes de sa lettre, il a rappelé que la responsabilité missionnaire n’était pas réservée à « quelques élus », mais incombait à tous.

Etre présent au Seigneur

L’évêque a également insisté sur la nécessité pour chaque mouvement d’ « approfondir son charisme », afin de « redécouvrir sa spécificité ». Dans cette démarche, quelques questions exigeantes doivent être posées : « Le mouvement contribue-t-il à faire grandir ses membres dans leur vocation d’appel à la sainteté ?... Engage-t-il à diffuser l’évangile dans le monde qui est le nôtre » ?

Mgr Delmas a souligné en outre que notre vocation de disciples-missionnaires rendait nécessaire la formation. Et que celle-ci devait commencer par un « examen de conscience », résumé en une question : « Mon mouvement travaille-t-il à la vigne du Seigneur ? ». Car « pour être présent à ceux qui nous entourent », il faut avant tout « être présent au Seigneur ».

L’évêque a ainsi invité les mouvements à marcher à la suite du Christ qui, tout en étant très présent aux hommes de son temps, était aussi en prière avec son Père. « Plus nous nous enracinons en Dieu, plus nous nous rendons humains », a-t-il fait remarquer.

Après avoir encouragé les mouvements à aller à la rencontre des paroisses, « lieu le plus proche de la communion ecclésiale », il a enfin rappelé que la famille était au cœur de la préoccupation de tous, et a invité chacun à la lecture d’Amoris Laetitia, l’exhortation apostolique du pape François, où celui-ci donne « un enseignement très formateur ».

Une partie de l
Une partie de l’assemblée des mouvements et associations le 18 mai au Centre diocésain (Angers)

Neuf axes de propositions missionnaires

Le P. Jean-Paul Avrillon présente le bilan de la visite pastorale des mouvements - JPEG - 51 ko
Le P. Jean-Paul Avrillon présente le bilan de la visite pastorale des mouvements

Le P. Jean-Paul Avrillon, délégué épiscopal aux mouvements et associations de fidèles, a ensuite repris les neuf axes de propositions missionnaires, avec lesquels s’achèvent la lettre de l’évêque : lire les signes des temps, une marque de l’apostolat des laïcs ; s’engager pour le service de l’homme ; nourrir la vie spirituelle ; évangéliser, devenir disciples-missionnaires ; faire connaître la richesse des vies en équipes ou des fraternités ; communiquer, ne jamais rester seuls ; penser l’accompagnement des mouvements dans le contexte actuel ; se former aujourd’hui en mouvement ; développer une pastorale auprès de toutes les familles.

Un axe, des propositions concrètes

Chaque axe est accompagné de propositions concrètes qui ont émergé lors des visites pastorales Parmi elles : poursuivre l’esprit Diaconia en accompagnant toute personne en fragilité, créer un pôle diocésain pour mettre en œuvre une pastorale du ressourcement, inviter chaque équipe d’animation paroissiale (EAP) à nommer une personne responsable du lien avec les mouvements…

Oser prendre la parole lors de la démarche synodale

Mais pour cette fin d’année pastorale, l’évêque d’Angers a invité les mouvements et les associations à s’engager particulièrement dans la démarche synodale. La présentation des trois axes missionnaires a été l’occasion pour lui de rappeler combien il était important de proposer des suggestions pour la mission dans les années à venir, et de répondre aux besoins des familles.

Cette participation à la réflexion du diocèse ne doit pas être quelque chose « en plus », mais doit s’intégrer dans la démarche de relecture des mouvements.

Soulignant qu’il existe de « nombreuses ressources en chacun de nous », Mgr Delmas a exhorté les membres des mouvements à « s’écouter et à oser prendre la parole ». Car, a-t-il conclu « il est extraordinaire de voir ce que l’Esprit saint peut susciter ».

Aller plus loin :

Faites un don au diocèse d'Angers