Actualité

Newsletter

Entrez votre adresse email dans le champ ci-dessous et sélectionnez la ou les listes auxquelles vous souhaitez vous abonner.!!

  • Listes de diffusion

Les temps forts de la messe chrismale 2017


La messe chrismale du 12 avril 2017 a rassemblé une foule nombreuse dans la cathédrale Saint-Maurice d’Angers. Prêtres, diacres, laïcs en mission et des représentants des différents groupes et communautés du diocèse ont répondu présents.

On retiendra cette annéele lancement de la démarche de consultation synodale « Tous disciples missionnaires » et la première retransmission d’une messe chrismale en ligne !

M<sup class="typo_exposants">gr</sup> Delmas lors de la messe chrismale 2017

Le lancement officiel de cette consultation s’est déroulé lors de la messe chrismale. Mgr Delmas y a consacré une large part de son homélie du jour.

Homélie de Monseigneur Emmanuel Delmas

Messe chrismale 2017, le 12 avril 2017

Nous avons entendu le prophète Isaïe nous dire : Vous serez appelés « prêtres du Seigneur » ; on vous dira « servants de notre Dieu ». L’apôtre Saint Pierre dira : « Vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis pour proclamer les louanges de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière ».

La messe chrismale marquée par la consécration du saint chrême nous redit notre dignité d’être des membres de ce peuple tout entier sacerdotal pour le monde où Dieu nous envoie. L’onction du baptême et de la confirmation est une onction qui introduit chacun d’entre nous mais également nos paroisses, nos mouvements, nos écoles, nos familles dans ce beau service de l’humanité qui consiste à lui révéler le Dieu vivant. Plus même à ouvrir les hommes à l’amour de Dieu qui seul peut les rendre heureux.

Dans cette démarche synodale qui s’ouvre aujourd’hui, il s’agit bien d’appeler chacun à poursuivre la mission reçue au baptême. Le plus important sera qu’elle nous donnera de vivre une « aventure spirituelle », de vivre une authentique conversion personnelle mais aussi pastorale. Lorsque nous parlons de cette responsabilité missionnaire, nous devons nous demander « sommes-nous vraiment le sanctuaire de Dieu pour le monde ? » « Ouvrons-nous aux hommes l’accès à Dieu ou ne le cachons-nous pas ? » Il s’agit là d’une question essentielle aujourd’hui : celle de notre conscience missionnaire. Une question qui devrait nous préoccuper. Au fond, nous devons réveiller notre conscience missionnaire et demander la lumière pour répondre à cette confiance que Dieu a placée en nous.
Nous sommes appelés à réveiller notre conscience missionnaire. Peut être allez vous penser que cet appel est réservé à quelques uns seulement. Il n’en est rien car nous sommes tous disciples missionnaires. En ce jour de lancement de notre démarche synodale, il nous est bon de comprendre combien notre conscience missionnaire prend sa source dans la contemplation de l’amour de Dieu que Jésus est venu réaliser au milieu de nous. Le secret de la mission est là : éveiller en nous cette conviction : Dieu nous rejoint, il se fait l’un de nous et porte sur ses épaules notre humanité fragilisée, blessée, malade, très limitée. La voici alors qui peut faire cette expérience du psalmiste qui loue le Seigneur : « si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal ; ton bâton est là qui me guide et me rassure ». Tout au long de notre démarche, nous ferons l’expérience de nos pauvretés personnelles et communautaires et il nous arrivera de penser et de dire : « tout serait tellement mieux si le contexte était favorable…. ». A de semblables moments, disons-nous que nous nous trompons car le Christ est vivant au milieu de nous, en nous. Il prend à bras le corps ce que nous vivons et nous communique la force de son Esprit pour nous faire entrer dans sa vie.

Vous voyez : la lumière de Pâques pointe déjà au cœur de la Passion du Seigneur. Et ce n’est pas sans signification d’ouvrir cette démarche diocésaine au cœur de la semaine sainte. C’est un appel à veiller avec Jésus qui est avec son Eglise jusqu’à la fin du monde ; oui, veiller avec lui dans toutes ces réalités qui tissent nos vies et la vie de nos communautés humaines et chrétiennes. Être missionnaire, c’est entendre Jésus dire aux disciples que nous sommes : « veillez et priez avec moi ». Veillez et priez pour entrer dans cette sensibilité de Dieu pour le monde. Seule cette sensibilité nous donne de prendre conscience de l’emprise du mal en nous et autour de nous et nous donne de le traverser parce que nous sommes avec le Christ et qu’il nous fait communier à sa « Passion » pour le monde. Veiller pour accueillir l’Esprit Saint qui nous aide à discerner la présence du Christ dans la vie de nos communautés et nous fait entrer dans la joie de Pâques. Pour que nous n’errions pas dans nos impasses et que nous ne restions pas cloués au sol sans espérance.
Et de cela, nous n’en parlerions pas ! De cela, nous n’en témoignerions pas, nous n’en rendrions pas compte ! Qu’est-ce que cela voudrait dire de l’attention que nous portons pour ceux qui nous entourent. Nous les laisserions sur le bord du chemin ! Il est temps de dire à la suite de Saint Jean : « Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché du Verbe de Vie, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi, vous soyez en communion avec nous. Et notre communion est communion avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ ». (1 Jean 1-4)

Je vous encourage à saisir notre responsabilité missionnaire à cette profondeur là. La lumière que recevront les responsables de vos communautés symbolisera l’Espérance de Pâques tout au long des rencontres qui jalonneront notre démarche synodale.

Ce soir, dans notre cathédrale, notre Eglise diocésaine est là, présente dans la diversité de ses vocations et charismes. Nous sommes heureux de célébrer ensemble et de nous reconnaître d‘une même famille. Nous sommes pauvres par bien des aspects, mais de nous, le Christ fait l’instrument de l’annonce de sa Bonne Nouvelle.

Chers frères prêtres, nous avons été consacrés par l’onction du Saint Chrême au jour de notre ordination. En ce jour de rénovation de nos promesses sacerdotales, nous voulons dire notre disponibilité au Seigneur et lui exprimer notre désir de faire sa volonté. Notre rassemblement de ce soir manifeste d’autant mieux la fécondité de notre apostolat personnel qu’il est sauvé dans l’œuvre de tout le presbyterium auquel nous appartenons. Nous rendons grâce avec tous nos frères jubilaires de cette année et portons dans notre prière tous ceux qui n’ont pu se joindre à nous pour diverses raisons et les savons en communion fraternelle avec nous, ce soir. Tout à l’heure devant l’assemblée, je vous inviterai à renouveler les promesses de votre ordination comme j’inviterai les diacres à renouveler leur engagement pour le service. A vous aussi, chers diacres, je veux vous dire ma reconnaissance pour votre présence dans les missions qui sont les vôtres. Vous les portez, je le sais, avec le soutien de vos familles. Qu’elles en soient également remerciées.
Portés par la prière de tout le peuple chrétien, que Dieu nous donne de trouver notre joie dans notre fidélité.

+ Monseigneur Emmanuel Delmas

A l’issue de la célébration les différents représentants des groupes du diocèse ont reçu symboliquement un photophore et des documents pour démarrer la réflexion localement autour de trois axes (la mission, la vie et l’animation de nos communautés chrétiennes - la famille - la formation de disciples missionnaires).

Revivre la messe chrismale

Première partie

Vidéo

Deuxième partie

Vidéo

Aller plus loin :
Lancement de la démarche synodale : « Demain, tous disciples-missionnaires »
Site Web : Demain tous disciples missionnaires

Portfolio Les prêtres au début de la célébration Vue des prêtres et diacres Les prêtres dans le transept Nord Les prêtres du diocèse Bénédiction des huiles Bénédiction des huiles Bénédiction des huiles Les huiles après la bénédiction Lumière dans les vitraux de la cathédrale Les prêtres à l'autel Présentation de l'équipe de suivi de la démarche synodale Remise des bougies aux représentants des groupes du diocèse Sortie de la messe chrismale sur le parvis
Faites un don au diocèse d'Angers