Saint-Jean-du BocageSaint-Jean-du Bocage

Newsletter

Entrez votre adresse email dans le champ ci-dessous et sélectionnez la ou les listes auxquelles vous souhaitez vous abonner.!!

  • Listes de diffusion

Le nouvel évêque Dominique Blanchet célèbre la messe de l’épiphanie aux Cerqueux.

A l’occasion de son passage dans sa famille, le nouvel évêque Dominique Blanchet a célébré la messe de l’Epiphanie dans sa paroisse natale. A ses côtés , l’abbé Benoît Cibrario remis de son opération récente, et aussi de Stéphane Poirier de Maulévrier qui se prépare à la prêtrise devant une assemblée venue des 4 relais. Pour le tout jeune évêque, qui a été ordonné évêque de Belfort-Montbéliard en juillet 2015, c’était aussi l’émouvante occasion de rappeler le décès de son père il y a 10 ans. Dans son homélie, Dominique Blanchet a parlé des mages venus de loin pour s’agenouiller devant un enfant qu’ils considéraient come un roi puisqu’ils vont lui offrir de l’or. Ces mages, des savants de l’époque, étaient en recherche du sens de la vie, d’un sens à leur vie : « Comme nous-mêmes, hommes du XXI ème siècle, nous cherchons un sens à notre vie. Mais contrairement aux mages qui se repéraient par rapport aux astres, nous essayons de cheminer sur cette terre grâce aux rencontres que nous faisons. » a expliqué dans son homélie l’enfant du pays. « Moi-même, dans mon enfance, j’ai rencontré une étoile, Madame Pasquier, alors catéchiste qui, je crois, est présente aujourd’hui parmi l’assemblée. » Et Dominique Blanchet s’est livré à une confidence. Lorsqu’il était enfant, il a été bègue. Et apparemment, ce petit handicap ne l’a pas empêché d’accéder à une haute responsabilité ce qui l’a probablement rendu encore plus humain. A la fin de la cérémonie, à l’entrée principale de l’église, il a serré la main à tous les fidèles qui sortaient. Famille, amis et paroissiens se sont retrouvés à la salle du Cormier pour un vin d’honneur.
JPEG

Faites un don au diocèse d'Angers