Newsletter

Entrez votre adresse email dans le champ ci-dessous et sélectionnez la ou les listes auxquelles vous souhaitez vous abonner.!!

  • Listes de diffusion

Lancement du label Eglise verte

Logo Eglise verte - PNG - 20.6 ko
Logo Eglise verte

La paroisse Saint-Pierre-Notre-Dame à Cholet s’est emparé de la démarche « Église verte », un label lancé par les églises chrétiennes de France le 16 septembre dernier et proposé à ceux qui veulent avancer vers la conversion écologique.

Le label Eglise verte c’est quoi ?

« Le label Eglise verte s’adresse à toutes les communautés chrétiennes qui veulent s’engager dans le soin pour la création » peut on lire sur le site du label « Église verte ».

Cet appel à mettre en œuvre concrètement les messages de l’encyclique Laudato Si’ a séduit l’équipe d’animation paroissiale de la paroisse Saint-Pierre-Notre-Dame qui s’engage dans la première étape. Un groupe de paroissiens s’est ainsi constitué qui mènera la démarche, et procédera à l’éco-diagnostic.

Celui-ci distingue cinq domaines d’action : les célébrations et la catéchèse, les bâtiments, l’espace extérieur, les engagements de la communauté au niveau local et global, les modes de vie. La démarche est avant tout incitative. Ainsi, chaque communauté se donne des objectifs et se fixe des actions concrètes à réaliser pour progresser.

Un chemin de conversion spirituelle

Pour le père Jean-Marie Gautreau, curé de la paroisse Saint-Pierre-Notre-Dame « le label n’est pas une fin en soit mais doit permettre un chemin de conversion. La prise de conscience écologique est nécessaire pour faire face aux effets du réchauffement climatique.«  »Elle aussi une manière de se repositionner face à Dieu, de le louer et de redécouvrir sa vocation dans l’univers créé. » Il insiste sur le fait qu’en tant que chrétiens « nous croyons en un Dieu créateur qui nous a confié la Terre. Nous avons à l’accueillir selon sa volonté, à en prendre soin et à envisager un avenir pour tous les hommes habitant cette maison commune. »

Le P. Gautreau ajoute que « cet élan part d’un désir intérieur, quelque chose de l’ordre de l’intime qui conduit à réorienter sa vie et qui donne du sens à l’action. »

Chemin forêt

Un projet porté par une fraternité

Le groupe constitué a naturellement pris la forme d’une fraternité paroissiale, la première de la paroisse. Elle rassemble sept personnes, jeunes et moins jeunes, personnes vivant seules ou en couples. De différents horizons et générations ils veulent infuser les préoccupations environnementales dans la vie de la communauté.

Fanny et Thierry ont un bébé de quelques mois et cette question de l’avenir de la planète, de la qualité des produits qu’ils consomment les interpellent. Tout comme les autres membres de la fraternité, ils souhaitent apporter leur goutte d’eau, si minime soit-elle, dans la résolution d’un défi planétaire. Ils ont pour projet de s’emparer de ces questions en fraternité, et de les ancrer dans une assise ecclésiale et spirituelle.

C’est un chantier qui s’ouvre et pour le père Jean-Marie Gautreau « un formidable lieu de dialogue et d’échanges avec nos contemporains, quelque soit leur foi ». Il conclue en disant : « nous avons à rester humble, nous ne faisons que rejoindre des femmes et des hommes engagés depuis longtemps. »

Faites un don au diocèse d'Angers