Actualité

Newsletter

Entrez votre adresse email dans le champ ci-dessous et sélectionnez la ou les listes auxquelles vous souhaitez vous abonner.!!

  • Listes de diffusion

Lancement des travaux au Sacré-Cœur de Cholet

Eglise du Sacré-Coeur, Cholet (vue d'ensemble)

Le diocèse d’Angers vient de lancer en avril 2016 des travaux de restauration et de consolidation de l’église du Sacré-Cœur de Cholet, qui devraient durer jusqu’à l’automne 2018. Leur coût est évalué à trois millions euros pour la première phase. Une campagne de levée de fonds privés permettra de financer ce projet indispensable pour garantir la pérennité de cet édifice classé Monument Historique et unique dans le paysage choletais.

Nature des travaux entrepris : étanchéité et pérennisation du bâtiment

Des prélèvements et tests en laboratoire ont été pratiqués sur les matériaux constituant la structure de l’église du Sacré-Cœur. Ils ont permis de détecter des anomalies dans les matériaux constituant l’édifice : bétons (qualité et épaisseur), briques, pierres et métaux. Ces désordres expliquent très largement les infiltrations et fuites à l’intérieur de l’édifice.

Pour y faire face, les opérations vont donc d’abord concerner la partie haute de l’édifice : structure de la tour lanterne abritant le carillon, voûtes et parements en briques, charpente, couverture et écoulements d’eaux pluviales.
L’ensemble des opérations est menée par M. François Jeanneau, architecte en chef des Monuments Historiques.

Cette première phase de travaux comprendra essentiellement le traitement des bétons et ferrailles, le bouchage et la consolidation des fissures, puis le remplacement de matériaux endommagés et d’un certain nombre de tuiles. Il sera également nécessaire de réparer ou de remplacer des circuits d’évacuations des eaux pluviales. Pour réaliser ces opérations, un « parapluie » métallique est disposé au dessus de l’édifice, le 22 juin 2016.

Le beffroi du Sacré-Coeur de Cholet - JPEG - 60.8 ko
Le beffroi du Sacré-Coeur de Cholet

Lors de cette première phase, les mosaïques et les fresques seront mises à l’abri, avant d’être restaurées par la suite. Certains vitraux seront également restaurés.

Deux autres phases de travaux concerneront la restauration de la nef, du transept, du chœur et l’amélioration de l’accessibilité de l’édifice.

Le volet financier des travaux

Le coût de cette première phase de travaux est évalué à trois millions d’euros. Pour cette année l’engagement du diocèse – propriétaire - s’élève à 830 000 euros. La Direction Régionale des Affaires Culturelles des Pays de Loire soutient ce projet à hauteur de 40%, soit une subvention de 332 000 euros, au titre de l’année 2016.

A la rentrée 2016, une campagne de levée de fonds privés (mécénat, dons) sera lancée pour permettre le financement des travaux actuels et leur poursuite dans les années à venir. Ainsi, la réalisation des deux dernières phases du projet dépendra des volumes de financements reçus.

Mgr Delmas : « garantir un avenir à nos églises »

Pour Monseigneur Delmas, « comme toutes les églises, le Sacré-Coeur de Cholet remplit à la fois une fonction de rassemblement et de célébration pour la communauté catholique locale. C’est aussi un lieu ouvert sur la dimension spirituelle de l’homme, où chacun doit se sentir accueilli. Ainsi, cette église participe de notre patrimoine commun ».

Selon l’évêque d’Angers, « les travaux engagés à l’église du Sacré-Coeur de Cholet sont donc une nécessité pour assurer la pérennité des lieux ». « Ils participent de cette part de responsabilité que le diocèse d’Angers veut prendre pour garantir un avenir à nos églises en Maine-et-Loire ».

Sacré-Cœur de Cholet : quelques dates importantes
Construite de 1937 à 1941 par l’architecte choletais Maurice Laurentin, et financée en grande partie par les dons de quelques familles choletaises, elle est propriété de l’association diocésaine d’Angers, qui en assure l’entretien, avec la paroisse du Sacré-Coeur.
En 1991, l’église a été classée Monument Historique, puis, le carillon a été également classé en 2003.
En 2011, le carillon a été restauré et en 2012, c’est au tour de la flèche (47 mètres).

Aller plus loin :
- La paroisse du Sacré-Coeur de Cholet (site Choletcatho)
- L’avenir de nos églises : tribune de Mgr Delmas (2013)

Faites un don au diocèse d'Angers