Newsletter

Entrez votre adresse email dans le champ ci-dessous et sélectionnez la ou les listes auxquelles vous souhaitez vous abonner.!!

  • Listes de diffusion

« L’apéro du Curé » : évangélisation de rue à Segré

L'Apéro du curé, visuel

La paroisse Saint-René-en-Pays-Segréen (Segré) s’est lancée dans un projet d’évangélisation de rue. Une première a eu lieu au mois de mai 2017, avec succès. L’équipe renouvelle donc l’expérience à l’occasion de la fête de la musique.

Tout a commencé par une formation à l’évangélisation, proposée par le père Emmanuel d’Andigné, curé de Segré et Pouancé. Une trentaine de personnes se sont retrouvées une fois par semaine pour étudier l’exhortation apostolique Evangelii nuntiandi du pape Paul VI. « Même si ce texte a 40 ans, il reste très adapté au monde moderne », remarque Gildas Le Jean, membre de l’Equipe d’animation paroissiale de Segré, et qui a participé au groupe de lecture.

Les participants n’ont pas voulu que cette formation reste « un bon moment passé entre nous », et ont réfléchi à une mise en œuvre pratique de leur lecture. Les paroissiens de Pouancé ont ainsi proposé trois soirées de louange et de guérison , autour du thème « Veux-tu être guéri ? ».

Vue de Segré, le vieux pont - JPEG - 61.4 ko
Vue de Segré, le vieux pont

A Segré, le choix a été plutôt d’aller à la rencontre des gens dans la rue, sous la forme de « L’apéro du Curé ». « Dans la soirée du 11 mai, nous nous sommes retrouvés d’abord pour un temps de prière autour du Saint-Sacrement », explique Gildas Le Jean.
Puis nous nous sommes répartis en trois équipes : ceux qui restaient prier ; ceux qui partaient dans la rue par binôme, afin d’inviter les gens à retrouver le père d’Andigné pour un apéritif dans un bar qui avait accepté la démarche ; et ceux qui accompagnaient le curé au café. » La soirée s’est achevée dans l’église, afin de confier dans la prière toutes les personnes rencontrées.

La démarche a été fructueuse, à la fois pour les rencontres, mais surtout pour les évangélisateurs. « Cela nous semblait peu évident de sortir de nos sécurités pour aller parler de Jésus dans la rue. Mais finalement ce n’est pas si compliqué, il faut faire confiance à l’Esprit Saint. »

L’équipe ne veut pas en rester là. Elle va réitérer sa démarche, à l’occasion de la Fête de la musique, organisée à Segré le vendredi 23 juin : « cette fois, l’apéro se fera dehors, juste à côté de l’église, avec de la musique en plus. » Pour Gildas Le Jean, le succès est de toute façon déjà là : « Avec la première soirée, les gens ont commencé à rencontrer des chrétiens dans la rue. Avec cette seconde expérience, ils vont s’y habituer ! »

Faites un don au diocèse d'Angers