foiLe service Foi

Newsletter

Entrez votre adresse email dans le champ ci-dessous et sélectionnez la ou les listes auxquelles vous souhaitez vous abonner.!!

  • Listes de diffusion

Soeur Marie-Louise Baudoin


En mémoire de Sœur Marie-Louise Baudoin

Sr Marie-Louise Baudoin est décédée le vendredi 6 mars 2015. Ses obsèques ont été célébrées le lundi 9 mars à la congrégation des Filles de la Charité du Sacré Cœur de Jésus à la Salle de Vihiers.

L’émission « sans frontières », lancée par Sr Marie-Louise, lui rend hommage

Les hommages arrivent du monde entier

  • Une des première fois ou j’ai rencontré M-Louise à la coopération missionnaire, en 2006, elle venait faire l’envoi du bulletin « Ouverture et Partage », avec une équipe de bénévoles. Sa voix m’a tout de suite interpelée… Après réflexion et discussion avec elle, les souvenirs sont revenus à ma mémoire. Dans les années 68-70, j’avais participé, avec d’autres amies du lycée aux animations du SMJ qu’elle proposait. Cette ouverture à la mission était donc déjà semée dans ma vie ! Les appels du Seigneur restent toujours mystérieux… Peut être que je lui dois, en partie, ma présence au service de la Mission Universelle. Nous avons souvent collaboré ensemble par la suite. Elle était la « mémoire » du service, connaissant pratiquement tous les missionnaires sur le terrain ! Elle avait à cœur d’entretenir des liens avec tous, les recevant en été, les interviewant pour l’émission « sans frontières », leur écrivant à chaque fois qu’un événement concernait leur pays de mission ou leur famille restée en France. L’envoi du bulletin était pour elle un bon moment je pense. Elle glissait dans l’enveloppe d’un certain nombre son petit mot personnel sur un post’it ! Elle nous aidait grandement à la mise à jour du fichier des missionnaires. Ces liens créés sont précieux. Elle était présente à bien des rencontres organisées par le service, surtout celle de Béhuard, en août, qu’elle n’aurait pas manquée.
    Merci à Marie-Louise d’avoir tracé ce chemin de Mission dans lequel je m’implique en équipe avec d’autres.
    Marie-Agnès Baumard (de l’équipe diocésaine de la Mission Universelle)
  • Marie-Louise reste pour moi une figure très attachée aux missionnaires. Les liens qu’elle entretenait avec eux la faisaient vivre. Elle savait les rencontrer et les suivre dans leur mission. Avec l’équipe courrier, elle était toujours prête à venir prendre connaissance des différents courriers reçus et y répondre.
    Marie-Elisabeth Herrault (de l’équipe diocésaine de la Mission Universelle)
  • Je présente mes condoléances à toute l’équipe de l’animation missionnaire diocésaine et je m’unis à vos prières. Elle était un visage très connu du diocèse et savait accueillir en toute simplicité et avec beaucoup de délicatesse.
    Frère Michel Manceau (fr de Saint Gabriel en mission au Sénégal)
  • Elle était toujours prête à te recevoir, à répondre aux multiples questions ou tout simplement à t’ écouter. Je penserai bien à elle cet après-midi.
    Aurélie GUERIN, ancienne présentatrice de Sans frontières
  • Chers amis,je m’associe à votre prière aujourd’hui pour Marie-Louise. Une sœur que j’ai connu en 1968 comme professeur de français et qui m’a lancée dans le Service Missionnaire des Jeunes à ce moment là. C’est sans doute là qu’a pris naissance ma vocation à la mission ad extra. Elle m’avait encore envoyé un mail il y a peu de temps, sa mort m’a donc quelque peu surprise.
    Que le Seigneur l’accueille dans sa paix et qu’elle continue de prier pour nous.
    Sr Marie-Christine PONTOIZEAU, Petite Soeur de St François en Centrafrique
  • Marie-Louise était venue nous visiter à Dakar quand j’y étais, je la rencontrais pendant les congés en France. Je l’ai saluée à Béhuard en août 2014. Quelle brave personne elle était, toujours souriante, très attachée à la vie Missionnaire. Je loue le Seigneur pour tout ce qu’elle a su donner à l’Eglise missionnaire.
    Sœur Yvonne Levron (sr de St Charles)de 1993 à 2014 au Sénégal)
  • Ici à l’autre extrémité de l’Europe, en Bulgarie, je la recommanderai auprès du Seigneur ce soir au cours de l’eucharistie. Que le Seigneur l’accueille auprès de lui dans la joie éternelle.
    P. Daniel Gillier (assomptionniste en Bulgarie)
  • Marie-Louise va rejoindre le Père Maupetit avec qui elle a tant travaillé, accueilli les missionnaires en congés et les prêtres étrangers sans oublier l’animation de l’émission à la radio RCF :« sans frontières ». Elle vivait passionnément de cette communion avec toutes les Eglises. Avec le Père Maupetit, elle a fondé et donné toute son envergure au service de la coopération missionnaire.
    Sœur Thérèse Gabillard (sr de St Charles en mission au Sénégal)
  • C’est avec une très grande émotion que j’ai appris le rappel à Dieu de sœur Marie-Lou. Je me souviens du beau témoignage de sœur Marie-Lou comme vaillante missionnaire par le cœur et par les œuvres. Elle rejoint d’autres vaillants témoins comme Charles Maupetit et Louis Collinet. J’entends le Seigneur dire à sœur Marie-Lou : bon et fidèle serviteur, entre dans la joie de ton Maître. Demain, je serai uni à tout le diocèse d’Angers, à toute la Coopération missionnaire et à tous les amis de sœur Marie-Lou, en offrant l’eucharistie.
    P. Aristide GONSALLO (Béninois étudiant à Angers, qui vivait sur la paroisse du Lion d’Angers)
  • Cette femme avait un coeur ouvert à la Mission Universelle et savait aller à la rencontre de ceux qui vivent la mission ailleurs qu’en Anjou . Rendons grâce au Seigneur pour le témoignage de sa vie donnée.
    Sr Eliane Loiseau (sr de St Charles en mission au Sénégal)
  • Chaque année en août nous nous rencontrions et elle était toujours très attentive à tous.
    Je vais m’associer de tout coeur à la Messe de sépulture.
    Père Xavier Berthelot (en paroisse au Japon)
  • Quelle action grâce à Dieu doit être la nôtre que de nous avoir donné une soeur aux dimensions du coeur de Dieu en Marie Lou ! J’ai eu la joie et la grâce d’être bien proche d’elle à chaque fois que je revenais en congé et pendant mon séjour à Angers pendant 5 ans ! A chaque retour en France pour mes congés, elle ne me ratait pas avec son interview pour la Radio diocésaine pour donner témoignage de ma vie missionnaire ! Le SMJ, la coopération missionnaire, la prière pour ceux qui sont au loin, ses visites en Afrique ! Quelle belle vocation. Je suis touché par son départ, mais je sais qu’elle est heureuse et découvre le plan d’amour de Dieu pour tous les hommes et femmes de la terre ! Merci à Dieu pour Marie- Lou.
    P Joseph Clochard (Père Blanc au Burkina)
  • Oui je serai de tout coeur avec vous demain lundi, il sera 11 heures pour nous au Brésil.
    Je dois beaucoup à Marie-Lou. Son feu intérieur, comme Thérèse de Lisieux en a fait une grande missionnaire !
    Père Jean-Marie Vigneron (prêtre de la Mission Pierre et Paul au Brésil)
  • Avec vous je rends grâce pour le service de la mission qu’elle a assuré, pour ce lien qu’elle a maintenu fraternellement avec nous les missionnaires.
    Sr Marie-Cécile Pineau (sr de La Providence au Honduras)
  • J’ai beaucoup appris de la correspondance manuscrite qu’elle me transmettait pour le site.
    Son attention aux personnes était à la fois discrète et pleine de petits gestes, sa délicatesse ainsi que sa sensibilité m’ont beaucoup touché. Cette correspondance à double sens, qu’elle entretenait, est une mission qui ne peut qu’être relayée, prolongée ! Pour les personnes présentes au loin, elle était sûrement un réconfort comme cette chaîne de prière qui en résultait. Cette réciprocité est riche de sens comme ce « être proche de ceux qui sont loin sans être loin de ceux qui sont proches ».Merci tout simplement à celles et ceux qui, comme elle, témoignent par leur vie consacrée, toute donnée du Royaume à venir et de sa proximité.
    René Lefort (ancien membre de l’équipe diocésaine)
  • Avec le décès de Sr Marie-Louise, c’est une très grande figure missionnaire de l’Eglise en Anjou qui nous quitte. Sa présence dans l’équipe de départ de la Coopération Missionnaire d’Angers avec Charles Maupetit a permis sa mise en route et d’initier de nombreuses propositions qui existent encore aujourd’hui ou qui ont donné de nombreux fruits. Avec Charles, elle fut à l’origine du camp Service Missionnaire Jeunes (SMJ), qui se poursuit sans discontinuer depuis bientôt 50 ans. J’ai eu la chance de la croiser lors de mes premières années en responsabilité au sein du SMJ. Jusqu’au bout de sa vie, elle aura été attentive à ce qui se vivait dans les camps. Elle fait partie des personnes qui m’ont permis de mieux connaitre le sens de la Mission. C’est bien parce que j’ai fait l’expérience de la rencontre de l’autre à travers les camps puis par un temps de volontariat en Guinée que je m’inscris aujourd’hui au service d’une pastorale missionnaire pour l’Eglise en Anjou et l’Eglise Universelle. Merci Marie-Louise pour le don de ta vie. Merci pour les nombreuses vocations missionnaires que tu as permises. Que le Seigneur t’accueille les bras ouverts. Que de là où tu es maintenant, tu continues à nous accompagner pour que nous soyons des témoins de l’Evangile.
    Hommage rendu lors de la sépulture par Freddy Cailleau (responsable du camp SMJ)
  • Je suis en union de prière et je célébrerai une messe pour sœur Marie-Louise.
    Père Irénée Passy (Centrafricain en mission dans la région parisienne)
  • Je suis attristé par le décès de Marie Louise ! Elle est en paix avec Charles !
    Toutes mes condoléances lointaines à tous ses amis.
    Père François Ponchaud (au Cambodge)

Homélie du Père Jean-Paul Avrillon lors de la sépulture de Sr Marie-Louise

En 1980, j’arrive comme étudiant sur Angers et je découvre en lien avec le service des vocations et le Foyer Veuillot à Angers, un réseau d’animateurs des camps SMJ, Service Missionnaire des Jeunes dont la devise me passionne : « être proche de ceux qui sont loin, sans être loin de ceux qui sont proches ». J’intègre alors cette sympathique équipe et participe aux rencontre et aux camps avec les Pères Blancs dont Joseph Clochard, Yves Masquelier, Jean-Claude Paillat et les spiritains dont Victor Cousseau, François Lehellaye…
Et là je découvre deux figures de la Mission Universelle en Anjou qui portent et soutiennent tout ce dynamisme missionnaire en Anjou : le Père Charles Maupetit et la sœur Marie-Louise Baudoin que beaucoup appellent Sr Marie-Lou. Je découvre alors ce service de la Coopération Missionnaire présent à l’époque dans un petit appartement des salles Ste Bernadette rue Locarno à Anjou : un petit appartement plein de courriers et de nouvelles fidèlement suivi par Sr Marie-Lou, des nouvelles du monde entier, un petit coin d’universalité en plein cœur de la ville d’Angers.

Lire la suite

En 1983, avec quelques animateurs missionnaires, nous organisons avec Joseph Clochard un voyage pour le Burkina Faso : mais qu’éclate dans ce pays la révolution menée par Thomas Sankara. Le voyage est annulé… Charles Maupetit et Sr Marie-Lou proposent alors de financer une partie du voyage de quelques jeunes angevins pour rejoindre les 20 angevins qui partent visiter l’Eglise du Bénin en décembre 1983 : ils me demandent de participer à ce groupe, et me voilà en décembre 1983 pour la première fois de ma vie en terre africaine au Bénin pour une « visitation d’Eglise à Eglise »… La suite, vous la connaissez : 6 mois plus tard, je repartirai vivre 3 ans de mission au nord Bénin, puis je deviendrai accompagnateur et directeur des camps missionnaires jeunes afin de devenir responsable de la Coopération Missionnaire ces dix dernières années.
Avec Anne-Marie Rashidi, puis Marie-Agnès Baumard et aujourd’hui Régine Dupont, et comme nos prédécesseurs à la Coopération Missionnaire, nous n’avons fait qu’inscrire nos pas dans le sillon tracé par Charles et Sr Marie-Lou, l’équipe de la première heure.
« Etre proche de ceux qui sont loin, sans être loin de ceux qui sont proches », tu l’as vécu passionnément Marie-Lou. Tu as été une figure marquante de la Mission Universelle en Anjou. Tu t’es dépensée sans compter pour inscrire le diocèse dans ce beau réseau de la mission universelle ; et encore jusqu’à ces derniers mois en venant aider à l’envoi de la revue « ouverture et partage », ce feuillet missionnaire envoyé aux quatre coins du monde que tu avais créé et rédigé longtemps avec Charles. Tu aimais communiquer et témoigner de la Mission à l’œuvre de par le monde, y compris sur les antennes de la radio diocésaine où tu animais l’émission « Eglise sans frontières ».
Tu aimais rencontrer, accueillir, soutenir, garder le contact avec tous ces prêtres, religieux et religieuses, mais aussi volontaires du monde entier, ainsi que les nombreux amis de la mission en Anjou. Et hasard du calendrier ou « clin Dieu », nous avions hier la récollection de la Coopération Missionnaire avec les prêtres, religieux et religieuses étrangères, ainsi que les éveilleurs à la Mission, chez les sœurs de Ste Marie Laforêt, aujourd’hui sœurs missionnaires de l’Evangile, dans les lieux mêmes où en juillet nous disions au-revoir au Père Charles Maupetit suite à son décès. Le Père Maurice Sanou qui animait cette retraite sur le thème « va, je t’envoie » a dit comment tu l’avais accueilli lors de son premier séjour en Anjou et combien il s’était senti bien dans notre diocèse grâce à la Coopération Missionnaire.
Oui, Marie-Lou, tu as mis en pratique ces paroles de Jésus pour tous tes frères lointains ou proches : « j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli… » Et depuis plus d’un an, tu avais découvert une autre facette de cette proximité ; ainsi tu m’écrivais en janvier 2014 à l’occasion des échanges de vœux : « Ayant cessé de travailler à RCF, j’ai pris un engagement dans la pastorale de la santé. On m’a affectée à la Maison de retraite de St Martin la Forêt, où je suis chargée de visiter les résidents du 1er étage. C’est très intéressant. On y reçoit des leçons de vie. » Ta passion de la rencontre de l’autre et du service étaient restée intacte !

Depuis, beaucoup de témoignages ne cessent d’arriver de partout pour confirmer ces propos. Et ce soir, dans l’émission « Eglise sans frontière » à 20h, vous pourrez écouter un hommage à Sr Marie-Lou avec de nombreux témoignages recueillis par Luc Odeau qui a pris la suite de Sr Marie-Lou sur les ondes.
Depuis la Centrafrique, Sr Marie-Christine Pontoizeau, petite sœur de St François s’associe à notre prière et remercie Marie-Louise qu’elle a connue en 1968 comme professeur de français et qui l’a lancée dans le Service Missionnaire des Jeunes où est née sa vocation missionnaire.
Le Père Aristide Gonsallo écrit du Bénin pour dire sa très grande émotion en apprenant le rappel à Dieu de sœur Marie-Lou et en faisant mémoire de son beau témoignage de vaillante missionnaire par le cœur et par les œuvres. Il entend le Seigneur lui dire : bon et fidèle serviteur, entre dans la joie de ton Maître.
Oui, comme le dit le livre de l’Apocalypse, par le don de ta vie à la Mission, tu nous as permis Marie-Lou de percevoir ce coin de ciel nouveau et cette terre nouvelle nés de l’annonce de l’Evangile, un ciel et une terre sans frontières où les hommes et les femmes sont frères et sœurs, enfants de Dieu ! Et aujourd’hui, tu rejoins cette cité sainte, cette Jérusalem nouvelle, où l’amour de Dieu essuie toute larme et où la mort n’existe plus.
Aujourd’hui nous prions pour toi, mais surtout avec toi, dans cette grande communion des saints qui nous unit au-delà du temps et de l’espace. Depuis ta demeure du ciel, avec la petite Thérèse de Lisieux, patronne des missions, passe ton ciel à faire du bien sur la terre ; soutiens de ta prière toutes les œuvres missionnaires de notre diocèse et aide-nous à toujours garder un cœur universel pour « être proche de ceux qui sont loin sans être loin de ceux qui sont proches. »
Merci Marie-Lou pour le don de ta vie, Merci pour ton cœur universel !

Mot d’accueil de sa congrégation

Le départ de Sœur Marie-Louise nous a tous douloureusement surpris.

Depuis quelque temps, Sr Marie-Louise se sentait fatiguée mais tenait à poursuivre son quotidien habituel. Sa vie était faite d’engagements divers et surtout de relations très cordiales avec tant d’amis du quartier de La Blancheraie. C’est avec beaucoup d’émotions qu’ils sont venus prendre de ses nouvelles ces dernières semaines.

Lire la suite

Après des études supérieures à Poitiers, Sr Marie-Louise a enseigné au Lycée de la Salle de Vihiers.
Dès sa retraite d’enseignante, elle s’est vivement intéressée aux Missions d’Afrique, travaillant en collaboration avec le Père Maupetit.

Avec amitié, elle aimait accueillir les missionnaires de passage, entretenait un courrier suivi avec eux, en donnait des nouvelles chaque dimanche par « Radio Parabole » et plus tard RCF.

La compassion pour les malheureux l’a amenée, non seulement à participer fidèlement à l’ACAT, mais aussi, bien concrètement, à écrire à des prisonniers, en France ou ailleurs, n’hésitant pas à voyager pour visiter et encourager l’un d’entre eux.

De caractère indépendant, assez secrète sur sa vie personnelle, on savait cependant que ses amitiés lui tenaient à cœur.
Très sensible, elle s’inquiétait beaucoup de sa grande famille dont elle était l’aînée . Elle s’intéressait aussi aux religieuses qu’elle savait malades.
Attentive aux événements de l’Eglise et du monde, elle les rappelait à la prière des sœurs à l’office du soir.

Sr Marie-Louise laisse le souvenir d’une religieuse au zèle apostolique indéniable.

Qu’elle nous aide, par son exemple et son intercession auprès du Seigneur, à vivre en plénitude la Charité du Cœur de Jésus auquel elle avait donné sa vie dans notre Congrégation.

Portfolio Sr Marie-Louise Baudoin Sr Marie-Louise Baudoin, 2005 Soeur Marie-Louise avec Charles Maupetit, en 2007 à Doué En 1971 Marie-Louise avec le Père Assogba du Bénin Marie-Louise et le Père Bernard Leroy Fête des 60 ans de sacerdoce de Charles Maupetit Session Service Missionnaire des Jeunes (SMJ) 1970 1977, séjour en Afrique 1986, avec le Père Maurice Sanou 1991 1994, Radio Parabole (RCF) 2006, Assemblée de la Coopération Missionnaire 2007, rencontre fidei donum à la Catho
Faites un don au diocèse d'Angers