Newsletter

Entrez votre adresse email dans le champ ci-dessous et sélectionnez la ou les listes auxquelles vous souhaitez vous abonner.!!

  • Listes de diffusion

« Devenir prêtre », « être ordonné » : ça veut dire quoi ?

Avant les ordinations qui se dérouleront dimanche 25 juin, à la cathédrale d’Angers, une matinée est dédiée tout spécialement aux familles, collégiens et lycéens autour du sens même de l’ordination et de la vie chrétienne au Centre diocésain, 36 rue Barra à Angers.

Rendez-vous est donné le dimanche 25 juin à 9h30 aux enfants catéchisés, aux collégiens et lycéens ainsi qu’aux familles autour des ordinands. Des ateliers sur les signes de l’ordination et la vie chrétienne seront ensuite proposés à tous.

- Inscrivez-vous dès maintenant : Lien pour l’inscription. Des propositions adaptées seront faites pour tous les âges.

La matinée se clôturera par un pique-nique, puis à 14h, les participants partiront à pied vers la cathédrale Saint-Maurice.

Comment devient-on prêtre ?

Cette question fera partie des thèmes abordés pendant la matinée.

Aller à la rencontre des hommes d’aujourd’hui sous des formes très différentes, voilà le quotidien du prêtre dans la diversité des missions qui lui sont confiées.

Loin d’avoir une figure de « showman », il est humain parmi les humains, capable de collaborer avec des laïcs, jeunes, moins jeunes, actifs retraités... Il partage la condition des hommes de ce temps et ne vit pas à part. Il est surtout un serviteur de la Parole de Dieu pour la faire partager. Il est aussi un serviteur de la communauté, de son unité et de sa vie sacramentelle.

Avant l’entrée au séminaire

C’est le temps de la réflexion… Elle peut se faire à plusieurs, avec des garçons qui se posent la question de la vie sacerdotale, ou avec des filles qui se posent la question de la vie consacrée. Il est possible de demander à avoir un accompagnateur spirituel pour discerner sur sa vocation. La Pastorale des Vocations est là pour accueillir et aider chacun dans son cheminement.

- Que veut-dire discerner ? (site JeunesCathos49)

L’année dite « de propédeutique »

L’évêque peut envoyer la personne qui s’interroge vivre une année de propédeutique à la maison Charles de Foucauld. C’est une année de formation humaine, spirituelle et intellectuelle, propice à développer une relation « intime » avec le Christ et une attitude d’ « abandon », pour remettre librement sa vocation dans les mains de Dieu et de l’Eglise en attendant l’appel des hommes.

Séminaire St-Jean, le toit - JPEG - 29.4 ko
Séminaire St-Jean, le toit

Le séminaire

L’évêque envoie le séminariste dans un séminaire, qui peut être le séminaire Saint-Jean, à Nantes :

  • Années 1 et 2 : Approfondissement l’appel. Etudes au séminaire dans la semaine avec un week-end sur deux en paroisse.
  • Années 3, 4 et 5 : Développement des compétences pour le ministère de prêtre. Des études pendant la semaine au séminaire, au week-end dans la paroisse. En fin de 5e année habituellement, a lieu l’ordination au diaconat.
  • Année 6 : Préparation au ministère sacerdotal en alternance entre le séminaire et la paroisse. En fin de 6e année, l’évêque peut appeler la personne à l’ordination au ministère de prêtre.

Comment se passe la messe d’ordination ?

Prêtre et assemblée dans la cathédrale Saint-Maurice lors de la messe chrismale 2017 - JPEG - 122.4 ko
Prêtre et assemblée dans la cathédrale Saint-Maurice lors de la messe chrismale 2017

La messe d’ordination se déroule le plus souvent dans la cathédrale. Elle est présidée par l’évêque en présence du Peuple de Dieu, des baptisés du diocèse et au-delà. Ceux qui sont ordonnés, sont ordonnés comme serviteurs – on dit : comme « ministres » – pour le Peuple de Dieu. Il est donc bon que le Peuple de Dieu soit présent.

Voici quelques explications sur les gestes de l’ordination (Source : Diocèse de Lyon) :

La promesse d’obéissance

Pas de prêtre sans évêque. En mettant ses mains dans celles de l’évêque, le futur prêtre promet de vivre en communion avec lui et ses successeurs dans le respect et l’obéissance. C’est une attitude de confiance qui signifie la qualité de la relation entre l’évêque et le prêtre, tout à la fois père et fils, frères, amis et collaborateurs dans le service commun de l’Évangile et de l’Église.

La prostration et la litanie des saints

Prostration pendant la litanie des saints - JPEG - 48.1 ko
Prostration pendant la litanie des saints

Pour l’assemblée, c’est sans aucun doute, le geste le plus impressionnant de la liturgie d’ordination. Alors que l’on invoque les saints et saintes de l’Église, le futur prêtre s’allonge face contre terre. C’est un signe d’abandon et de disponibilité à l’action de Dieu en lui. Ce baptisé qui devient prêtre s’inscrit dans la longue histoire des disciples du Christ, ceux d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

L’imposition des mains

C’est le geste de l’ordination par lequel l’ordinand devient prêtre. Il est fait par l’évêque puis par tous les prêtres présents. Comme le souligne le Concile Vatican II, les prêtres sont tous intimement liés entre eux par la fraternité sacramentelle. L’unité du presbyterium trouve une expression liturgique dans l’imposition des mains. Par ce geste, Dieu fait couler son Esprit et sa grâce sur celui qui se donne à son service et à celui de ses frères et soeurs.

La consécration des mains

Déjà reçue sur le front le jour de son baptême et de sa confirmation, les mains du nouveau prêtre sont consacrées par une onction de Saint Chrême. C’est avec ses mains que le prêtre consacre l’Eucharistie, accomplit tous les actes liturgiques de son ministère, qu’il bénit, envoie et encourage.

- Aller plus loin avec le site Croire.com et participez à la matinée du dimanche 25 juin au Centre diocésain pour en savoir plus !.


Le témoignage du P. Pierre-Etienne Grislin, prêtre du diocèse d’Angers, qui revient sur son ordination en 2011 :


La vocation : un appel... une parole du pape François à méditer

« Le Seigneur appelle. Il appelle chacun de ceux qu’Il veut voir devenir prêtres. Peut-être y a-t-il ici plusieurs jeunes qui ont entendu cet appel dans leur cœur, l’envie de devenir prêtres, l’envie de servir les autres dans les choses qui viennent de Dieu, l’envie d’être toute leur vie au service pour catéchiser, baptiser, pardonner, célébrer l’Eucharistie, soigner les malades… et toute leur vie ainsi. Si certains de vous ont senti cette chose dans leur cœur, c’est Jésus qui l’a placée là. Prenez soin de cette invitation et priez afin qu’elle grandisse et porte du fruit dans toute l’Église. »

Pape François, catéchèse du 26 mars 2014

Aller plus loin :
Une question sur les vocations, sur sa vocation : contacter le service Vocation du diocèse d’Angers
Pastorale des Vocations
36 rue Barra 49100 Angers
Courriel

Faites un don au diocèse d'Angers