Newsletter

Entrez votre adresse email dans le champ ci-dessous et sélectionnez la ou les listes auxquelles vous souhaitez vous abonner.!!

  • Listes de diffusion

13 août à Béhuard : rassemblement des coopérants

Délégation catholique pour la coopération

logo DCC 50 ans - délégation catholique pour la coopération 2017 {JPEG}

La Délégation Catholique pour la Coopération (DCC) fête ses 50 ans cette année. Tous les coopérants et volontaires du diocèse déjà partis ou s’apprêtant à partir avec la DCC sont invités à se rassembler à Béhuard le dimanche 13 août. Ce rassemblement est l’occasion de partager cette expérience unique qu’est le volontariat.

- Programme de la journée

Marquer le coup, se poser, reprendre contact avec ceux qui sont partis puis rentrés, échanger sur ce qui a été vécu. Se redire à quel point l’expérience du volontariat a changé leur regard. Mettre en mot quels ont été les fruits de cette expérience et en faire part à ceux qui seront présents. Autant de raisons pour la coopération missionnaire, qui se rassemble chaque année autour du 15 aout à Béhuard, de laisser la parole à ceux qui sont partis en mission avec la DCC.

Grandir dans la foi

A l’occasion de ce rassemblement du 13 août à Béhuard, Guillaume Nicolas (délégué général de la DCC) et Mgr Jean-Louis Papin, évêque accompagnateur et ancien volontaire angevin, seront présents.

Visuel année missionnaire mondiale 2017-2018 - ensemble, osons la mission ! {JPEG}

Mgr Papin, évêque de Nancy et Toul, fait partie la des première génération de volontaire, partis en 1968. Pour lui cette expérience fut « déterminante d’un point de vue humain et vocationnel ». Elle a changé sa vision de la foi et de l’église à une époque où c’était plutôt naturel d’être chrétien. Le volontariat l’a aidé à grandir dans sa foi. Alors qu’il était responsable du séminaire de Nantes il avait le souci que chaque séminariste vive un temps de volontariat pour découvrir autrement l’Eglise et répondre personnellement à l’appel du Seigneur.

Ainsi, pour plusieurs d’entres eux, l’expérience de volontariat a renforcé leur foi et leur choix de devenir prêtre.

Pour Mgr Delmas, qui s’était adressé aux jeunes se préparant à partir en 2014, « le volontariat est une porte d’entrée royale pour découvrir le message de l’Évangile ; il représente un temps important de la pastorale des jeunes, il comporte une dimension vocationnelle du sens de la vie et du don de soi, il apporte une dimension d’ouverture à l’universel ».

Au service du développement intégral

Dans le diocèse d’Angers, ils sont entre cinq et dix à partir chaque année. Gestion de projet, éducation, santé, animation, promotion féminine, tout type de mission qui contribue au développement intégral.

Qu’est-ce que le développement intégral ? Pour Freddy Cailleau, « c’est avoir le souci d’être au service de tous les hommes et de tout l’homme, faire grandir la personne humaine dans sa globalité ». Cet ancien volontaire et membre du conseil d’administration de la DCC est parti il y a 10 ans avec son épouse en Guinée avec les sœurs de Saint-Charles d’Angers. Depuis leur retour ils interviennent comme formateurs auprès de ceux qui préparent leur départ.

Une volontaire de la DCC avec deux enfants

Une expérience qui transforme et qui ne s’arrête pas là

En effet pour la plupart des volontaires l’expérience ne s’arrête pas là. Freddy le souligne, « on ne ressort pas indemne d’un volontariat, c’est une expérience structurante qui a encore un impact 10 ans après. Découvrir une autre réalité de vie, une autre réalité d’église, une autre manière de penser, change notre regard et notre façon d’agir. Après avoir été un étranger dans un pays autre que le sien, on a le souci d’accueillir véritablement l’autre ».

Amélie, enseignante et aujourd’hui formatrice pour la DCC, est partie au Liban il y a quelques années. Au-delà de sa pratique professionnelle qui s’est enrichie, les liens avec les élèves et les familles sont désormais différent.

Avoir soif de changer les choses, ne pas avoir peur de découvrir de nouvelles pratiques, faire grandir l’homme, autant d’éléments que les volontaires de la DCC auront à cœur de partager et de mettre au service dans de futurs projets.

La Délégation Catholique pour la Coopération (DCC)

Fondée en 1967, la DCC est une ONG catholique de développement. Elle correspond au service du volontariat international de l’Eglise en France. Agréée par l’État pour l’envoi de volontaires de solidarité internationale et l’accueil de volontaires en service civique, elle est présente dans plus de 50 pays, et accompagne chaque année plus de 500 volontaires. Ils partent pour des missions de 6 mois à 2 ans, seuls ou en couple, et à tous les âges. Ils agissent dans tous les domaines de développement et dans tous les types de métiers.

En savoir plus :
http://50ans.ladcc.org
La coopération missionnaire dans le diocèse d’Angers
Emission Sans Frontières sur RCF Anjou, l’émission donne la parole aux acteurs de la mission et de la solidarité universelle en France ou à l’étranger.

Faites un don au diocèse d'Angers